André-Jacques Auberton-Hervé – Chroniques d'une révolution industrielle

André-Jacques Auberton-Hervé – Chroniques d'une révolution industrielle

Pendant sa scolarité, André-Jacques Auberton-Hervé aime la physique, les mathématiques et les matières techniques. Ses études supérieures le mènent à la prestigieuse Ecole centrale de Lyon. Très jeune, il croit en l’importance de l'évolution technologique.

Un homme confiant pour l'avenir

Pour lui, le vieux continent dispose d'atouts humains et industriels. Passionné par notre époque, André-Jacques Auberton-Hervé apprécie à leur juste valeur les avancées de la révolution industrielle 4.0. L'UE doit mettre en place des outils financiers plus puissants pour épauler les start-ups. André-Jacques Auberton-Hervé est convaincu que pour rattraper le retard sur la Chine et les Etats-Unis, l’Europe va devoir épauler ses meilleures entreprises en mettant en place des outils appropriés.

Un porte-drapeau de l'innovation

Afin de garantir la solidité financière de Soitec, André-Jacques Auberton-Hervé n'a pas hésité à prendre des décisions stratégiques. Ses choix stratégiques lui permettent d’obtenir, notamment, un SEMI award, le Prix de l’Audace Créatrice et le Trophée de l’entrepreneur innovant. Objets connectés, téléphones portables et tablettes fonctionnent tous avec les composants conçus par la société d’André-Jacques Auberton-Hervé. L'énergie solaire et l'éclairage LED sont des secteurs dans lesquels Soitec a aussi innové.

Un communicant et un visionnaire

Pour ses pairs, André-Jacques Auberton-Hervé est un visionnaire. Doté d'un sens inné de la communication, il fait preuve d'une grande fidélité en amitié et s'associe aux meilleurs pour défendre des projets d'envergure. Il siège au groupe KET (Key Enabling Technologies) sur la définition des technologies clés. André-Jacques Auberton-Hervé salue évidemment le plan pour le développement de la microélectronique.